L’avenir de la machine à vendanger : trier et analyser le raisin dès la vendange !

Dans l’optique de produire des vins toujours de meilleure qualité, les innovations permettant de trier et d’analyser les baies dès l’étape de la vendange se développent. Deux d’entre elles ont été récompensées au SITEVI 2013. Entre tri optique et analyse d’anthocyanes embarqués, la machine à vendanger se veut plus innovante que jamais !

Les enjeux du tri optique

 

L’objectif est d’obtenir des baies et uniquement des baies. Le tri optique élimine :

  • les corps étrangers,
  • les végétaux,
  • les baies immatures,
  • les baies moisies.

De plus en plus de caves dans le monde s’équipent de ce système automatisé de tri des raisins. Sans intervention de main d’œuvre et très rapide, il permet d'obtenir des baies saines et une meilleure qualité de vin.

Le principe de la trieuse optique

Une caméra prend une photo les baies et un minuscule jet d’air pulsé éjecte le corps étranger vers une purge. La rapidité du tri est exceptionnelle avec les 18 000 images par secondes prisent par la caméra. Une trieuse de ce type peut trier 10 t/h.

Un réglage permet de laisser passer les grains de raisins écrasés ou des baies accrochées à un peu de rafle. L’utilisateur peut ainsi choisir son propre niveau de tri.

Des instruments embarquées de mesure de la maturité des baies

 

Jusque là réservé aux chais, le système perfectionné de tri optique des baies s’invite aujourd’hui à bord de la machine à vendanger, permettant ainsi d’obtenir une précision de tri inégalé, et ce dès la vendange. Le système Opti Grape TM développé par la société New Holland a reçu à ce titre une médaille d’or au palmarès de l’innovation du Sitévi 2013.

L’étape suivante sera de trier non seulement les baies sur des critères physiques (baies saines ou pas, corps étrangers…) mais aussi sur des critères de maturité du raisin : dans ce domaine, il est d’ores et déjà possible d’analyser en temps réel sur la machine à vendanger la teneur en anthocyanes des raisins, facteur clé d’évaluation de la maturité. Ce dispositif, mis au point par la société Force A, met en œuvre un capteur optique Multiplex® et permet d’avoir des infos cruciales pour la suite du process de vinification. Ce système a lui aussi été récompensé par une citation au palmarès de l’innovation du Sitévi 2013.

Find out more

Author:
Jules Lamon
Community Manager at Winemak-in
Clos Montmartre ;) - France

Recent comments

Jules Lamon
Jules Lamon
Winemak-in expertise
5 years ago

Pas de donnée précise de mon côté. Les tables tri optique non embarquée sont chères : "à l'achat, au-dessus des 150 000 euros et en location location tourne autour des 3 000 euros par jour".
Pour le capteur multiplex "on-the-go" d'analyse de maturité, le site du fabriquant indique entre 20.000 et 28.000 euros
http://www.force-a.eu/fr/prix-produits.php

Sign up to comment Sign up

Jean-Marc Sanchez
Jean-Marc Sanchez
Winemak-in expertise
5 years ago

En espérant que ce tri optique le tombe pas en panne à la vendange, difficile de recruter des personnes pour la table de tri au dernier moment, même si ça doit apporter de la souplesse d'organisation aux vendanges . Connait-on le prix ?

Sign up to comment Sign up