Un Millésime 2019 prometteur pour le Chili et l’Argentine

Alors que les vignes se reposent en Europe, les vignerons d’Amérique du Sud se préparent pour les vendanges 2019. Si, 2 mois avant la récolte, rien n’est encore définitif, tout pousse encore les vignerons des deux géants viticoles (Argentine et Chili) à espérer une belle récolte pour ce millésime.

La région de Mendoza espère un beau millésime 2019

 

En Argentine, l’année 2018 a été marquée par le retour d’une bonne production et d’une belle qualité des raisins. Les vignerons ont donc retrouvé le sourire après 2 millésimes compliqués et c’est avec beaucoup d’espoir qu’ils ont entamé la campagne 2019.  Espoirs toujours présents quelques semaines avant que débutent les vendanges : les argentins attendent une bonne récolte en 2019.  Les raisins sont globalement sains, l’été a été chaud ensoleillé et les vignes irriguées ne manquent pas d’eau. Les conditions sont donc réunies une fois encore dans la province de Mendoza pour une campagne sans accro.

C’est néanmoins du côté des marchés que les inquiétudes se font ressentir. Car la dévaluation qui frappe actuellement le pays laisse présager une année difficile pour les exportations.

Le Chili avance sereinement vers l’ouverture des vendanges

 

De l’autre côté de la cordillère des Andes, les vignerons chiliens sont sereins en attendant de débuter la grande période des vendanges. La période de récolte est très étendue dans ce long pays d’Amérique du Sud. Elles débutent début février pour les régions les plus chaudes et les plus arides. Elles s’étendent jusqu’au mois du mai dans les régions les plus au sud.

 Rafael Urrejola, œnologue du domaine Undurraga résume : « Pour le moment, nous sommes sur année normale au niveau des conditions climatiques ». Les vignerons ne relèvent pas de pressions parasitaires particulières et si quelques cas de coulure ont été relevés sur certains domaines, ils ne sont pas suffisamment important pour impacter la production. Le Chili, après une année 2018 « ordinaire », s’avance donc de nouveau vers des vendanges normales.

En savoir plus

Auteur :
Manon Mouly
Oenologue
Languedoc Roussillon

Derniers commentaires