29 août 2017 - Publié par Erbslöh France

La clarification des moûts de raisins traités thermiquement.

La thermovinification consiste à traiter la vendange (raisins foulés ou parties solides uniquement) à haute température (entre 50 et 75-80 °C) en phase préfermentaire et pendant une durée de contact variant selon les techniques utilisées. Pour favoriser la clarification des moûts et leur bonne dépectinisation, l'enzyme est ajoutée après le chauffage des raisins et en début de macération. Rapidase® Thermoflash est une enzyme thermostable efficace entre 55 et 70 °C. développée par Oenobrands.

Lire la suite

28 août 2017 - Publié par Erbslöh France

Mettre en valeur le potentiel aromatique inexprimé des vins.

Soucieuse d'apporter une réponse à cette problématique qu'est la libération des arômes dans le vin, la société Gist brocades (Oenobrands aujourd'hui) a développé, il y a plus de 20 ans, Rapidase® Revelation Aroma (anciennement AR2000). Issu d’une souche sélectionnée d’Aspergillus niger, il présente toutes les activités glycolytiques nécessaires à la libération des arômes dans le vin.

Lire la suite

10 juillet 2017 - Publié par Anne-Claire Bauquis

Comprendre la microbiologie de son vin et aborder sereinement la bioprotection

L’équipe de Recherche & Innovation œnologie de Chr. Hansen travaille sur les résultats d’une nouvelle méthode d’analyse microbiologique, la métagénomique. Ces résultats apportent un nouvel éclairage sur la composition du microbiome du vin, sur les dynamiques des populations et sur les symbioses et antagonismes entre microorganismes.

Lire la suite

6 juillet 2017 - Publié par Olivier PILLET

Corriger l'acidité des vins de façon naturelle pendant la vinification

L’acidité est un paramètre sensoriel très important du vin. Un vin à l’acidité trop faible ressortira plat et terne en bouche. A l’inverse, une acidité trop élevée conduira à un vin trop acidulé, agressif, voire aigre. Elle a également un impact sur la stabilité microbienne du vin. Pendant la vinification, les vignerons peuvent corriger l’acidité, en ajoutant de l’acide tartrique par exemple, mais des solutions plus naturelles existent.

Lire la suite

6 juillet 2017 - Publié par Lallemand Oenologie

Gestion naturelle de l’acidité et de l’alcool dans les vendanges de haute maturité

Avec le réchauffement climatique et l'évolution des conditions météorologiques, la baisse du niveau d’acidité et la hausse du taux d'alcool dans le vin se sont avérées des faits préoccupants dans le processus et les pratiques de vinification. De nouvelles levures œnologiques pourraient être une solution naturelle supplémentaire pour les vinificateurs.

Lire la suite

3 juillet 2017 - Publié par Institut Oenologique De Champagne - Groupe Ioc

Vendanges 2017 : des maturations hétérogènes, conséquences probables du gel

L’épisode intense de gel qui a sévi dans de nombreuses zones viticoles françaises mais également dans le nord de l’Espagne et de l’Italie a dessiné une nouvelle carte des process œnologiques. En effet, l’hétérogénéité de la maturation des raisins sera très probablement au rendez-vous des vendanges 2017 dans les vignobles les plus touchés.

Lire la suite

15 mai 2017 - Publié par Sandra Escot

Gel de printemps : agir à la vigne pour réduire les dégâts

Le gel de printemps peut avoir de lourdes conséquences sur la qualité et la quantité du millésime. Quelles solutions pour le vigneron ? Agir au vignoble pour faciliter une maturation plus rapide des raisins, assurer une meilleure homogénéité de maturité et permettre une meilleure « récupération » des réserves de la vigne. Appliquée autour de la véraison, LALVIGNE® Mature, homologué en Bio, peut offrir au vigneron une solution naturelle.

Lire la suite

26 avril 2017 - Publié par Clémentine Deroussen

Les innovations technologiques au service de l’hygiène des chais

Que ce soit pour répondre aux normes de sécurité alimentaire ou pour éviter toute contamination ou altération du vin, notamment par les Brett, il est essentiel de maintenir un niveau d’hygiène suffisant à chaque étape de la vinification. Aujourd’hui, outre le guide des bonnes pratiques d’hygiène (GBPH) récemment mis à jour, des solutions techniques existent pour faciliter l’hygiène au chai à toutes les étapes de la vinification.

Lire la suite

26 avril 2017 - Publié par Manon Mouly

Les arômes végétaux « positifs » dans les vins rouges

Le terme « végétal » est très souvent utilisé dans la description des vins rouges. Les pyrazines (poivron vert) et hexenol (arômes herbacés) sont connus pour être les principales molécules responsables de ce caractère connoté négativement à la dégustation. Or de nouvelles découvertes, semblent montrer que d'autres molécules pourraient apporter, elles, un caractère positif, aux odeurs mentholées, de garrigue ou d'eucalyptus, et contribuant ainsi à la fraîcheur aromatique des vins rouges.

Lire la suite

20 mars 2017 - Publié par Winemak-in Admin

Œnologie, vinification : proposez gratuitement vos offres d’emploi sur Winemak-in

A la recherche d’un profil d’œnologue, de technicien en œnologie ou en viticulture pour développer votre entreprise ou vos marchés ? Publiez gratuitement vos offres dans la rubrique « emploi » de Winemak-in et touchez une communauté professionnelle en croissance, hyper ciblée, du monde du vin et de l’œnologie.

Lire la suite

9 mars 2017 - Publié par Manon Mouly

Oenologie : focus sur la rotundone et l'arôme poivré des vins rouges

Découverte récemment, la Rotundone est le composant aromatique responsable du caractère poivré, que l'on retrouve surtout dans les vins rouges de climat frais. Elle fait partie des rares molécules qui proviennent directement du raisin et qui ont un fort impact aromatique sur les vins. En fonction des itinéraires de culture et de vinification, il est possible d'augmenter sa concentration dans les vins, ou, au contraire, de la réduire en fonction du profil sensoriel du vin souhaité.

Lire la suite

24 février 2017 - Publié par Vincent Pugibet

VITI ECOLOGIE : les cépages résistants

Alors que la viticulture est pointée du doigt pour son utilisation excessive de pesticides, il existe aujourd'hui des alternatives, des solutions naturelles avec les cépages résistants. Les vignerons prêts à les adopter sont confrontés à des administrations réfractaires partis pris dans leurs décisions. En effet à l’encontre de toute logique d’innovation, la capacité d’expérimentation des vignerons est freinée, et la créativité des chercheurs privés bloquée.

Lire la suite