A la une

2 novembre 2017 - Publié par Winemak-in Admin

Raisonner le soufre à la vigne et en vinification

Entre les Œnologues et le soufre, c’est une histoire d’amour complexe. Tantôt apprécié dans les vignes pour son pouvoir biocide, alternative aux produits phytosanitaires relevant du biocontrôle et ne rentrant pas dans le calcul de l’IFT, il est pourtant très mal vu du grand public. A la cave, c’est pour ses nombreux atouts qu’on l’apprécie (antioxydant, antioxydasique ; antiseptique, dissolvant), mais, toxicité oblige, tous les moyens sont mis en œuvre pour limiter son utilisation.

Lire la suite

Dossiers Thématiques

24 novembre 2016 - Publié par Manon Mouly

Les alternatives pour le collage du vin

Le collage de vins est une pratique ancienne dont l’origine remonterait au moins au XVIIe siècle. Pendant longtemps, le collage était réalisé à partir de dérivés de produits organiques d'origine animale. La recherche d'une plus grande sécurité alimentaire fait désormais évoluer les pratiques. Des produits d'origine naturelle et non allergènes, aux multiples applications pour la stabilisation des vins, sont désormais disponibles. Tour d'horizon.

Lire la suite

30 mai 2014 - Publié par Hortense Bourgeois

Comment faire du vin sans sulfites ?

L'élément soufre, utilisé en vinification, sous la forme de SO2, possède une triple action protectrice : antioxydante, anti-oxydasique et antiseptique. Il existe donc extrêmement peu de vins totalement sans sulfites «ajoutés», tout simplement parce que ne pas utiliser le SO2 de manière rationnelle prive le vinificateur de toutes ses propriétés bénéfiques, depuis l’encuvage jusqu’à la conservation en bouteille.

Lire la suite

20 janvier 2014 - Publié par Jules Lamon

Les dérivés de chitine dévoilent leur potentiel

En décembre 2010, deux familles de composés dérivés de la chitine ont été autorisées en œnologie par l’Union Européenne. Les chitosanes et chitine-glucanes d’origine fongique sont biodégradables, non allergènes, et de source non-animale ; ils commencent seulement à dévoiler leurs intérêts techniques, notamment pour la clarification et le collage des moûts et des vins. Déjà quelques produits à application spécifique sont arrivés sur le marché comme alternatives aux colles traditionnelles.

Lire la suite