La communauté d'entraide des vignerons et des œnologues.
Inscrivez-vous
Ou avec votre compte :
Bactéries oenologiques et qualité des vins : bilan de la 5ème ML school de Lallemand
Bactéries oenologiques et qualité des vins : bilan de la 5ème ML school de Lallemand
Publiée le 12/06/2015 17:12

Le succès de la ML School de Lallemand se confirme année après année. Les 9 et 10 juin dernier, à Toulouse, Lallemand a présenté la 5e édition de cette formation, devant 60 participants venant de 17 pays différents. Retour sur les enseignements des conférences et des dégustations qui ont permis de comprendre l'impact des bactéries oenologiques sur les qualités sensorielles des vins.

Les 9 et 10 juin s’est tenue à Toulouse la cinquième édition de « l’International ML School » développée par la division œnologie de Lallemand. La formation a réuni 60 chercheurs, techniciens, œnologues et vinificateurs ou représentants de seize pays différents (États-Unis, Japon, Canada ,Afrique du Sud, Italie, Espagne, Portugal, France, Allemagne, Autriche, Russie , Croatie, Ukraine, Hongrie ,Estonie, Danemark, UK ). Cette initiative de soutien au perfectionnement de la gestion de la fermentation malolactique et de l’utilisation des bactéries œnologiques sélectionnées, s’inscrit dans le programme de formation du projet « Lallemand Malolactic Fermentation Education ».

Entre conférences, ateliers et dégustations, le programme de cette ML School avait pour objectif de démontrer que, bien plus qu’une simple étape de désacidification et de stabilisation des vins, la FML est une étape cruciale de la vinification et les preuves ont été apportées sur le fait que les bactéries œnologiques doivent être considérer comme de véritables agents de vinification impactant fortement la qualité des vins.

La ML School a eu le privilège d’avoir des experts des bactéries œnologiques et de la fermentation malolactique (FML) comme conférenciers, dont les Pr Maret du Toit

( Institute for Wine Biotechnology , Stellenbosch University), et Pr Patrick Lucas ((ISVV – Université de Bordeaux) ainsi les Dr Sibylle Krieger, Mme Magali Déléris-Bou , M. José Maria Heras et Mr Anthony Silvano de l’équipe de recherche de Lallemand. Charlotte Rolland, responsable du développement des procédés de production des bactéries au sein de Lallemand , a présenté au groupe notre savoir-faire en matière de production des bactéries œnologiques, suivi d’une visite de nos laboratoires de Blagnac.

Des ateliers sur la dégustation  ont permis de démontrer l’importance de contrôler la FML pour limiter le développement de contaminants mais aussi l’impact sensoriel positif de nos différentes bactéries œnologiques sur le profil  sensoriel des vins rouges et  blancs de 5 pays (États-Unis, France, Espagne, Allemagne, Afrique du Sud).

Plus d'informations sur l'auteur :

Lallemand OenologyCe membre est un influenceur Winemak-In
Producteur et développeur de levures, bactéries et dérivés de levures pour l'oenologie