La communauté d'entraide des vignerons et des œnologues.
Inscrivez-vous
Ou avec votre compte :
Traitement des déchets Dégustation/analyse sensorielle Analyses des raisins et des vins Conseils oenologique
Sujet un peu polémique, l'UFC Que Choisir est souvent provoc'...

L'association de consommateurs vient de publier un article qui montre qu'il y a des résidus de phtalates dans les vins achetés en grande surface. Ces résidus sont bien en-dessous des "limites de migration spécifique" (LMS) dans 98 % des cas. C'est rassurant.

Mais, comment peut-on les éviter totalement si on travaille en cuve béton Epoxy ?
Est-ce possible sans changer les cuves ou les revêtements ?

Les réponses :
il y a 5 ans
Jules LamonCe membre est un influenceur Winemak-In

Des oenologues ou des responsables de laboratoires auraient certainement des réponses plus complètes à donner, mais des éléments de réponse peuvent être trouvé sur cette vidéo sur la maîtrise des risques alimentaires (regarder à partir de la minute 23'16 chapitre "phtalates")
Sources de contamination possibles : conteneurs plastiques, revêtements de cuves, manches, corps de pompes et joints d'échantéité.
http://www.canal-u.tv/video/universite_de_bordeaux/materiaux_emballages_et_contenants_destines_aux_contacts_des_boissons_alcoolisees_maitrise_du_risque.14199


Bref, si des experts ont des informations, qu'ils n'hésitent pas à se faire connaître...

il y a 5 ans
Patrice Drucbert

Les phtalates représentent en effet un certain problèmes de santé publique. Mais on en trouve à peu prés partout aujourd'hui.Les phtalates sont des composés chimiques dérivées de l’acide phtalique.
Ils sont couramment utilisés comme plastifiants des matières plastiques, notamment du polychlorure de vinyle (PVC).
On les retrouve ainsi dans les films plastiques, emballages, revêtements de sol, rideaux de douche, profilés, tuyaux et câbles, matériaux de construction, peintures ou vernis, mais aussi dans certains dispositifs médicaux.
Avant que la réglementation n’encadre leur usage, de nombreux jouets et objets de puériculture en contenaient également.
Les phtalates sont aussi incorporés comme fixateurs dans de nombreux produits cosmétiques: vernis à ongles, laques pour cheveux, parfums…
Les phtalates sont bien évidemment présent dans les mouillants contenu dans les produits phytosanitaire et donc pulvérisé sur les raisins, les fruits et légumes
Les phtalates les plus utilisés :
• phtalate de benzylbutyle (BBP);
• phtalate de dibutyle (DBP);
• phtalate de diéthyle (DEP);
• phtalate de di-2-éthylexyle (DEHP);
• phtalate de di-isononyle (DINP) ;
• phtalate de cyclohexyle (DCHP) ;
• phtalate de di-n-octyle (DNOP) ;
• phtalate de diméthyle (DMP).
À l’état brut, ils se présentent comme des liquides huileux transparents très peu volatils.
Le Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux ! Une tartine de phtalates au petit déjeuner pour nos enfants, quel plaisirs !

.........