The online community for winemakers and enologists
Register
Or with your social account :
Épisode de grêle : le point sur les vignobles touchés
Épisode de grêle : le point sur les vignobles touchés
Publiée le 16/06/2022 17:52
Viticulture

Un panorama de la presse quotidienne sur le dernier épisode de gel printanier

Le début du mois de juin n’aura pas été de tout repos pour les viticulteurs. Habitués aux aléas climatiques ces dernières années, ils ont cette fois-ci essuyé un orage de grêle ravageur dans certains secteurs. Tour d’horizon des vignobles concernés.

Bordeaux et Bergerac

2 juin, matinée. L’est de la Gironde et l’ouest de la Dordogne ont subi un épisode orageux particulièrement sévère pour le secteur de Sainte-Foy-la-Grande. Des dégâts encore difficiles à estimer qui se concentrent sur la rive gauche de la Dordogne. Des parcelles ont été anéanties à 90 ou 100%, avec des feuilles dévastées et rameaux blessés. Le développement de la végétation ces dernières semaines aurait toutefois eu un effet protecteur.

-> Plus de détails

Landes et Gers

2 juin, fin de matinée. Environ 5000 hectares de vignes touchés par des grêlons de 3 centimètres qui ont littéralement haché les ceps. Si la vendange 2022 est en péril, c’est aussi le cas de la 2023, tant les plantes ont été impactées. Plusieurs gestes essentiels, parmi lesquels la taille, devraient permettre de minimiser les séquelles. Un bilan global plus précis arrivera dans les prochaines semaines.

-> Plus de détails

Loire

4 juin, début d’après-midi. La région de Chinon n’a pas été épargnée par la nuée de grêle qui s’est abattue pendant un petit quart d’heure seulement. Des intempéries qui auront des conséquences majeures sur la récolte, allant de 30 à 90% de pertes occasionnées dans une année jusqu’ici prometteuse. Il faut maintenant aider la vigne à cicatriser pour se protéger des attaques de mildiou.

-> Plus de détails

Savoie

5 juin, fin de matinée. De violents orages et un déluge de grêle ont transpercé les feuilles et cisaillé les raisins. 30 à 40% des vignobles auraient été détruits selon les premiers chiffres.  Plusieurs parcelles profondément impactées ne donneront pas de vin cette année et s’apprêtent à être taillées pour préparer les futurs millésimes. Plus alarmant pour l’avenir, des pépiniéristes ont aussi été touchés.

-> Plus de détails

Roussillon

6 juin, fin de journée. Un orage aussi localisé qu’inattendu s’étend sur un couloir de 300 mètres. De premières évaluations comptent entre 50 et 80 hectares de vignes endommagées, mais ce serait plutôt aux alentours de 100 hectares. Quelques dizaines de secondes auront suffi à causer 30 à 100% de dégâts selon les endroits sur les feuilles, rameaux et grappes.

-> Plus de détails

More information about the author :

Rédaction Winemak-inThis member is a Winemak-in influencer
Administration account of Winemak-in