6 juillet 2016 - Publié par Lallemand Oenologie

La co-inoculation pour des malo rapides, sans risque de montée de volatile

Des moûts souvent moins acides, des risques de croissance de micro-organismes indésirables, des attentes consommateurs qui poussent à utiliser moins de soufre… Pour le vinificateur, de fortes incitations à opter pour la co-inoculation, méthode qui a largement fait ses preuves. L'utilisation de L. plantarum ML PrimeTM permet de terminer rapidement la fermentation malolactique avant la fin de fermentation alcoolique, sans aucun risque de montée en volatile et de développement de mauvais goûts.

Lire la suite

5 juillet 2016 - Publié par Clémentine Deroussen

Faire le vin comme avant le phylloxéra, le pari fou de François Henry

Afin de retrouver le goût des vins tels qu'on les buvait au XVIIIème siècle, François Henry, vigneron installé à Saint-Georges d'Orques, cherche depuis douze ans à redonner vie à une cuvée inspirée des anciennes pratiques viti-vinicoles. Dans son domaine du Languedoc, il vinifie et élabore un vin particulier issu de cépages anciens, et cherche à retrouver la typicité d'autrefois. Découvrez la vinification de la cuvée Le Mailhol.

Lire la suite

29 juin 2016 - Publié par Jules Lamon

Enquête : Sensibilité des vins à l'oxygène

Le Centre des Sciences du Goût et de l'Alimentation de Dijon, le Centre Interlangues TIL de l'Université de Bourgogne et la Maison des Sciences de l'Homme de Dijon organisent une enquête adressée aux professionnels de filière viti-vinicole. Accessible en ligne, elle traite du sujet de la sensibilité des vins à l'oxygène.

Lire la suite

17 juin 2016 - Publié par Marion Bastien

Renforcer la fraîcheur des vins rouges grâce à la FML

Les études montrent que les consommateurs préfèrent aujourd'hui consommer de façon régulière des vins au style plus frais et fruité. La tendance observée à la hausse des températures et son incidence sur les vins, rend donc pertinente toute solution oenologique susceptible de renforcer la fraîcheur des vins rouges. Certaines bactéries oenologiques sélectionnées peuvent ainsi entrer dans un itinéraire de vinification répondant à cet objectif.

Lire la suite

14 juin 2016 - Publié par Joëlle Weiss Boisson

Arômes du vin : Une mallette de référents olfactifs par les œnologues de Champagne

La commission Dégustation de l’Union des Œnologues – région Champagne a développé une mallette de référents olfactifs pour les vins de Champagne. « L’objectif a été de créer un outil simple et peu onéreux auquel les œnologues de la région puissent se référer lors de leurs dégustations d’assemblage, et favoriser ainsi un langage commun », explique Laurent Fédou, qui a participé activement à la phase de développement.

Lire la suite

10 juin 2016 - Publié par Lallemand Oenologie

Une pastille pour faciliter la fermentation malolactique en barriques

La fermentation malo-lactique (FML) ou « malo » est une étape de vinification qui pose quelquefois problème aux vinificateurs. En effet, il est fréquent, lors des élevages des vins en barriques notamment, qu’elle ne se déclenche pas spontanément. Afin de faciliter le travail au chai et favoriser le bon déroulement des FML, Lallemand Œnologie propose une nouvelle présentation de bactéries œnologiques sous forme de pastilles solubles pour la vinification des vins en barriques : MalotabsTM.

Lire la suite

2 juin 2016 - Publié par Jules Lamon

Le Vin et l’Eau : les conférences du 56e Congrès des œnologues dans la revue française d’œnologie

C’est au cœur de la Loire viticole, sur les rives et les coteaux du plus long vignoble de France, que se tenait du 18 au 21 mai dernier, le 56e Congrès des œnologues de France. Au cœur des préoccupations de ce symposium, les liens étroits qu’entretiennent l’eau et le vin depuis 8000 ans. A l’occasion de la sortie du dernier numéro de la revue française d’œnologie et de la publication des actes du Congrès, petit retour sur cet événement.

Lire la suite

1 juin 2016 - Publié par Lallemand Oenologie

Fermentation alcoolique : vers des vins plus frais et fruités

L’obtention de vins frais et fruités, sans défauts organoleptiques, est une priorité pour de nombreux vinificateurs. Or, pendant la fermentation, les levures oenologiques libèrent des quantités variables de composés soufrés. Ces molécules ont un impact sur les caractéristiques aromatiques des vins. Dans cette optique, des levures faiblement productrices de SO2, de composés soufrés négatifs et d’acétaldéhyde ont été sélectionnées grâce à une nouvelle méthode.

Lire la suite

12 mai 2016 - Publié par Lallemand Oenologie

La fermentation malolactique, essentielle pour les vins en climat frais

C’est souvent dans les zones limites de culture que les cépages expriment le mieux leur typicité et donnent les plus grands vins. Dans ces régions septentrionales, de climat frais, le travail raisonné de l’homme à la vigne et au chai est indispensable pour aboutir à la meilleure expression aromatique et au meilleur équilibre gustatif possibles. La maîtrise et le pilotage fin de la fermentation malolactique (FML), qui permet notamment d’abaisser le degré d’acidité sont essentiels à la qualité.

Lire la suite

28 mars 2016 - Publié par Clémentine Deroussen

Avantages et inconvénients de la vinification dans les oeufs en béton

Depuis quelques années, les cuves ovoïdes, appelées plus communément œufs font progressivement leur entrée dans les chais. Le plus souvent en béton, mais également en chêne ou en argile, ces cuves de vinification sont un peu différentes des cuves classiques. Leur forme ovoïde induit en effet la création de mouvements browniens (vortex) dans le vin, maintenant constamment les lies en suspension. Celles ci seraient petit-à-petit "consommées" par le vin, lui apportant rondeur et souplesse.

Lire la suite

24 mars 2016 - Publié par Laurent Fargeton

Oxygénation des moûts et valorisation des vins blancs

Face à l’accroissement des phénomènes d’oxydation prématurée des vins blancs et aux limites des deux voies classiques de réponse (hyper-oxygénation et hyper-protection), Vivelys a développé une solution alternative qui consiste à apporter au moût la quantité d’oxygène correspondant à son besoin. Cette voie alternative, appelée « Oxygénation Contrôlée des Moûts » (O2CM), permet de diminuer précocement le risque oxydatif et agit sur le profil des vins leur assurant une meilleure valorisation.

Lire la suite

18 mars 2016 - Publié par Anne Ortiz-Julien

Des vins plus frais et moins alcoolisés grâce aux levures oenologiques

Depuis 20 ans, suite à l’évolution des techniques de vinification et au réchauffement climatique, l’acidité des moûts a tendance à baisser, et leur teneur en sucre à augmenter. Ce constat a conduit le groupe Lallemand Œnologie, en collaboration avec l’INRA Montpellier, à travailler sur des techniques innovantes de sélection de souches de levures œnologiques. Elles permettraient d’obtenir des vins plus frais, moins alcoolisés et nécessitant moins de SO2.

Lire la suite

10 mars 2016 - Publié par Anthony Silvano

Des outils biotechnologiques pour réduire les sulfites en vinification

Si le SO2 a permis d’améliorer de façon significative la qualité des vins, il est clair aujourd’hui que l’objectif de tous les vinificateurs est de diminuer les quantités utilisées. Si s’en passer totalement peut paraître délicat, réduire les doses de sulfites dans les vins est tout à fait possible. Les outils biotechnologiques naturels peuvent être notamment de véritables alternatives aux différentes actions du SO2, tout au long du procédé de vinification.

Lire la suite