La musique pour favoriser la FML ?

Utilisateur anonyme Utilisateur anonyme
il y a 5 mois

Entendu dans une émission (France Culture) consacrée à la Génodie, la musique permet de contrôler le bon déroulement des FML... Des analyses plus poussées que de simples témoignages à ce sujet ? https://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/quand-la-musique-adoucit


5 réponses
il y a 4 mois

La première fois que j'ai entendu parle des bienfaits de la musique sur des micro-organismes , c'était au Mexique dans une tequilaria, (il y a 25 ans ) et Le producteur de tequila était convaincu ( par expérience ) qu'une certaine musique (rock) aidait " ses levures de voile" à se développer ! Et ensuite j'ai eu d'autres occasions ( très rares tout de même ) d'entendre ce type de message pour différentes boissons fermentées dont le vin , que ce soit pour la fermentation alcoolique ou malolactique donc . Lallemand n'a pas fait d'études sérieuses sur ce sujet ( à ma connaissance ) et sans aller contre ce courant , Il est aussi certain que nos micro-organismes fonctionnent aussi très bien sans musique particulière . Et Je n'ai pas non plus eu connaissance d'autres études sérieuses sur ce sujet.

il y a 4 mois

Passer de la musique dans le chai ferait plaisir à qui en premier : au récoltant ou à ses micro-organismes ? LoL

J'aime 0

Inscrivez-vous pour commenter ! Inscription

il y a 4 mois

C'est issu des travaux de Sternheimer (qui eût son heure de gloire dans les années 60 avec "quel est l'animal qui inventa le calcul intégral".
Le truc repose sur le rapprochement qu'il fait entre une séquence d'acides aminés et une séquence de notes. Il postule qu'écouter une séquence musicale donnée va entraîner la synthèse des composés "associés".

Du coup, je m'interroge sur l'effet du tracteur qui passe à côté, de l'ouvrier viticole qui, ces jours ci, chantonne "quoi ma gueule" et, d'une façon générale, sur les conséquences de la multitude de sons qui nous entourent.

il y a 4 mois

Pour un bon millésime, il faut peut-être siffloter "Boire un petit coup c'est agréable" en travaillant ?

J'aime 0

Inscrivez-vous pour commenter ! Inscription

il y a 4 mois

Récemment vu dans les vignes bordelaises : de la musique spécialement conçue pour lutter contre l'esca. La patronne n'a toutefois pas de retour sur son efficacité car besoin de minimum 3/5 ans pour apercevoir les premiers effets...

Inscrivez-vous pour commenter ! Inscription

Utilisateur anonyme Utilisateur anonyme
il y a 4 mois

Bof comme d'habitude dans ces types de cas, aucune étude sérieuse pour corroborer ou non ce type d'allégations ...

Inscrivez-vous pour commenter ! Inscription

Utilisateur anonyme Utilisateur anonyme
il y a 4 mois

Un sujet de thèse à venir alors ?
"Impact du pipeau et du violon en microbiologie du vin" ou encore "comment multiplier ses levures en écoutant Georges Brassin ?"

Inscrivez-vous pour commenter ! Inscription