Questions & Réponses


Des conseils pour limiter l'impact du mildiou sur la qualité du vin ?

il y a 4 mois

Le mildiou fait des ravages cette année dans le vignoble français. En cas d'attaques significatives sur grappes, la qualité aromatique des vins peut être altérée (goût végétaux, dureté...). Le travail de vinification doit donc respecter certaines précautions... Quelques conseils dans l'article en lien, mais si vous avez d'autres recommandations, n'hésitez pas à commenter !
https://www.winemak-in.com/fr/dossiers/593/limiter-l-impact-du-mildiou-pendant-les-vinifications

Répondre à la question

Origine géographique d'un vin?

Utilisateur anonyme Utilisateur anonyme
il y a 10 mois

Comment connaitre scientifiquement l'origine géographique d'un vin à partir d'un échantillon.

Répondre à la question

Fermentation alcoolique Hydromel?

il y a 1 an

Bonjour, je parle ici de fermentation alcoolique sur eau miellée en vue de faire de l'hydromel. L'eau miéllée est trés pauvre en tout à l'inverse du raisin.
Je me questionne donc sur les besoins de la levure pour son bon développement. Quels sont ses besoins en azote, en minéraux, lesquels sont les plus importants à son bon développement?

Répondre à la question

Comment analyser la maturité des baies avant les vendanges ?

il y a 1 an

Il est loin le temps ou le ban des vendanges signalait le coup d'envoi des vendangeurs dans les vignes de toute une région. La vendange se décide désormais au cas par cas, à la parcelle voire au niveau intra-parcellaire. Maturité phénolique ou technologique, méthodes scientifiques ou plus empiriques, etc... quelles sont pour vous les meilleurs indicateurs à analyser pour décider de la date de vos vendanges ?

Répondre à la question

Quels avantages aux remontages avec marc ?

il y a 1 an

j'ai rencontré un winemaker en Argentine qui pratique les remontages avec marc (vendange égrappée à 100%) (tuyau de large diamètre). Il me parlait de cette méthode dite "à l'italienne". Est-ce que beaucoup de vignerons pratiquent ce genre de remontage ? Quels avantages ?

Répondre à la question

Combien gagne un oenologue ?

Utilisateur anonyme Utilisateur anonyme
il y a 1 an

Avec un niveau d'étude Bac + 5 (et souvent un diplôme suppélmentaire de type Master, en complément) l'oenologue gagnerait environ 2080 euros brut par moi en début de carrière selon l'ONISEP.

Dans une ancienne enquête, l'Union des Oenologues de France piontait du doigt une régression du salaire moyen des oenologues et une augmentation du chômage (en 2005). Mais les chiffres datent un peu.

Certains d'entre-vous ont-ils des informations plus récentes ? merci

Répondre à la question

Quelle alternative au sorbate de potassium pour la conservation en BIB des vins bio à sucres résiduels ?

il y a 1 an

Des éléments de réponse apportés par une expérimentation de TechniLoire :
http://www.techniloire.com/pdf/pdf.php?f=451

En gros, la filtration serrée semble pertinente par rapport à l'usage massif de soufre pour des courtes périodes de conservation (moins d'un an).

Dans une logique de réduction des additifs oeno qui semble la philosophie des vins Bio, une voie à essayer non ?
Facile à mettre en oeuvre au chai la filtration serréed'après votre expérience ?

Répondre à la question

Le type d'élaboration du rosé a-t-il une influence mesurable sur les cépages utilisés ?

Utilisateur anonyme Utilisateur anonyme
il y a 2 ans

Par exemple, peut-on dire que le merlot est plus approprié à de la saignée ou à une macération courte ou pressurage direct en fonction de ce que l'on en attend ? Quelles caractéristiques varient au final ?

Répondre à la question

Défauts en-cours d'élevage

Utilisateur anonyme Utilisateur anonyme
il y a 3 ans

Un caractère savonneux au nez (rappelant les lies) ainsi à la bouche sur un Chardonnay au début d'élevage (batonnages réguliers) pourrait-il être dans le registre de quel défaut? peut-il mettre en cause les batonnages et cet élevage sur lies fines?

Répondre à la question

Des niveaux élevés d'acidité volatile sont-ils problématiques et fréquents sur les vins liquoreux ?

il y a 3 ans

L'acidité volatile, qui peut s'exprimer dans les vins par des notes aromatiques rappelant la colle Scotch, le verni... Est une composante des vins liquoreux, souvent bénéfique (complexité, fraîcheur...). Y a-t-il des niveaux gênants et le risque est-il fréquent ?

Répondre à la question